Message pour les patients greffés, hypertendus ou insuffisants cardiaques

 

 

Le Professeur Jean-Michel Halimi, Chef des Services de Néphrologie Adulte et Pédiatrique du CHRU de Tours souhaite, face aux rumeurs erronées entraînant de nombreuses interrogations de la part des patients apporter les précisions suivantes :

 

« Les patients greffés ne doivent pas arrêter leur traitement par corticoïdes
sans avis médical
Les patients hypertendus ou insuffisants cardiaques ne doivent pas modifier leur traitement antihypertenseur
sans avis médical »

 

Cette position reflète l’état actuel de nos connaissance. Il existe une veille scientifique permanente : ces connaissances sont mises à jour en permanence.

 

Professeur JM Halimi
CHRU de Tours

 

 

  • Les actions de l'AIRG-France

Le mot de la présidente

Chers Amis, Je suis impliquée depuis longtemps dans la détresse causée par les maladies rénales génétiques rares... Lire la suite