Arrêt de la production  du collyre Cystéamine AGEPS à 0,1 %

En France, la loi stipule que toute préparation hospitalière doit s’arrêter dès lors qu’un médicament est disponible sur le marché.

Nous sommes exactement dans ce cas de figure aujourd’hui puisque le collyre de l’AGEPS est une préparation hospitalière et le Cystadrops un médicament.

Malgré cela l’AGEPS  a continué à produire son collyre après l’obtention de l’ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation)  Cystadrops, ce qui nous a semblé parfaitement légitime pour permettre une meilleure transition pour les patients.

Nous savons aujourd’hui que l’AGEPS a décidé d’arrêter son collyre et que les derniers lots disponibles sont valables jusqu’en juin 2014.

 

PDF

 Note sur le Cystadrops

 

En cas de problème, quel qu’il soit, et afin de le signaler, demander au médecin traitant (ou à l’ophtalmo) de contacter la cellule de pharmacovigilance à l’adresse suivante : dptpharmacovigilance@orphan-europe.com.

Ceci est la seule voie officielle afin que vos commentaires puissent être pris en compte, et suivis d’effet dans la mesure du possible.  Le médecin est le seul à pouvoir le faire, car les contacts directs entre les patients et les laboratoires ne sont pas possibles.

  • Les actions de l'AIRG-France

Le mot de la présidente

Chers Amis, Je suis impliquée depuis longtemps dans la détresse causée par les maladies rénales génétiques rares... Lire la suite