Chaque année, l’AIRG-Belgique, comme l’AIRG-France, organise sa Journée Annuelle.

 

Cette année, ce fut le dimanche 19 octobre dernier, pour la 8ème édition et le succès était au rendez-vous. L’AIRG-Belgique est devenue cette année véritablement nationale et c’est pourquoi elle a décidé de se rapprocher de sa capitale en changeant de lieu.

 

D’après les premiers échos, le choix de Louvain-la-Neuve fut très apprécié, tant pour son accès facile via l’autoroute que pour l’endroit en lui-même (fléchage, parking à proximité, beau buffet copieux, accueil chaleureux, belles salles de réunions, …).

 

Les patients ont été très nombreux à  faire confiance à l’AIRG-Belgique, une fois encore, et à venir nombreux à cette rencontre.

 

Le programme fut chargé en informations tant «théoriques» avec les conférences instructives par des professionnels sur le développement du rein ou la présentation de certaines maladies (PKD, Fabry, Alport, SHUa) que «pratiques» avec des témoignages passionnants et émouvants. La procédure pour faire partie d’un registre et pourquoi s’y inscrire, sujet très complémentaire et intéressant, ont été expliqués lors de cette journée.

 

Depuis quelques années, les plus jeunes sont eux aussi accueillis. Deux psychologues spécialisées en néphro-pédiatrie se sont occupées des enfants durant toute la matinée et ont présenté un sujet sur «l’enfant face à la maladie rénale». Les enfants eux-mêmes ont présenté un texte devant l’auditoire, un beau succès.
Durant l’après-midi, la Vice-Présidente les a pris en charge avec un atelier bricolage plus pratique en fabriquant des bracelets et des pochettes.

 

Les ateliers de l’après-midi ont, comme toujours, été un moment de partage très important. L’occasion pour les patients de se rencontrer par maladie et de poser toutes les questions aux professionnels de la santé venus  les écouter et les aider à regarder la maladie en face. Un moment d’échanges et de confiance.

 

  • Les actions de l'AIRG-France

Le mot de la présidente

Chers Amis, Je suis impliquée depuis longtemps dans la détresse causée par les maladies rénales génétiques rares... Lire la suite