Découverte d’un nouveau type de rejet aigu chez les transplantés rénaux : Efficacité d’un Traitement Spécifique .
Le rejet représente le principal obstacle au succès de la greffe. Il est
responsable de la perte de l’organe avec des répercussions importantes
sur la survie des patients. Jusqu’à présent, 2 types de rejets étaient
reconnus par la classification internationale.
Un travail collaboratif d’équipes hospitalo-universitaires françaises
mené par le Professeur Xavier Jouven du Centre de Recherche
Cardiovasculaire de Paris (Unité mixte Inserm-Université Paris
Descartes 970) vient d’identifier une nouvelle forme de rejet dont la
survenue augmente de 9 fois le risque de perte du rein. À terme, un
traitement spécifique permettrait de sauver ces greffons. Ces résultats
vont conduire à une modification des critères internationaux de rejet.
  • Les actions de l'AIRG-France

Le mot de la présidente

Chers Amis, Je suis impliquée depuis longtemps dans la détresse causée par les maladies rénales génétiques rares... Lire la suite