Le grand amphithéâtre Novartis était comble. Plus de 180 personnes

 

 

ayant répondu à l’appel de l’AIRG-Espagne.

 

Sa Présidente, Carmen Caballero, a ouvert la séance à 9h15.

 

Cette année, le programme offrait 3 temps denses et complets :

 

– En premier lieu, huit interventions sur la Polykystose Rénale Autosomique Dominante (PKRAD)
– Ensuite, cinq interventions sur le Syndrome d’Alport.
– Pour terminer, passionnant exposé sur les  nouvelles stratégies en matière de recherche médicale et plus particulièrement sur les possibilités des cellules souches

 

Avant la clôture de la journée, Carmen Caballero a donné la parole à Jacques Vignaud, Secrétaire de l’AIRG-France, pour qu’il explique le déroulement du  lancement  de l’appel d’offre sur la syndrome d’Alport . Appel d’offre auquel l’Espagne contribuera.

 

Il faut noter qu’en 2014,  dans les mêmes circonstances, nous avions constaté la présence d’une famille touchée par Alport dans l’assistance. Cette année, quand nous avons  demandé qui venait pour Alport, une quarantaine de bras se sont levés.

 

La jeunesse et la décontraction régnaient à Barcelone où nos amis Catalans étaient consternés par les évènements de Paris.

 

 

20151114_110859

  • Les actions de l'AIRG-France

Le mot de la présidente

Chers Amis, Je suis impliquée depuis longtemps dans la détresse causée par les maladies rénales génétiques rares... Lire la suite