La journée a été introduite par notre Présidente Sandra Sarthou-Lawton et le Professeur Pierre Cochat, néphro-pédiatre et Vice-Président de l’Université de Lyon.

 

 

 

 

 

Chaleureuse, avec 225 participants, cette journée a commencé par de brillants exposés :

 

 

« Le Don du rein dans les maladies rénales génétiques » par le Professeur Claire Pouteil-Noble de l’Hôpital Edouard Herriot de Lyon.

 

 

 

 

« Les aspects techniques et éthiques du Diagnostic Anténatal » par le Professeur Pierre Cochat.

 

 

 

« Le devenir des greffés dans les maladies rénales génétiques » par le Professeur Denis Morin du CHU de Montpellier et le Docteur Charlène Levi de l’Hôpital Edouard Herriot de Lyon.

 

 

 

 

 

« Les médecines alternatives » par le Docteur Hallonet du Centre Hospitalier de Vienne.

 

 

 

« Les actualités sur la Polykystose Rénale Autosomique Dominante (PKRAD) » par le Professeur Yannick Le Meur du CHU de Brest.

 

 

 

 

2 témoignages de patientes ont ému l’auditoire.

 

 

Le Professeur Maurice Laville a joué le rôle de modérateur.

 

Pr Maurice Laville

 

 

 

Le déjeuner n’a probablement pas été à la hauteur de l’évènement, et nous prions les participants de bien vouloir accepter nos excuses. Nous améliorerons la restauration des prochaines réunions.

 

Les ateliers par pathologie de l’après-midi ont permis aux patients de dialoguer, échanger et poser les questions qu’ils souhaitaient.

 

 

  • Les actions de l'AIRG-France

Le mot de la présidente

Chers Amis, Je suis impliquée depuis longtemps dans la détresse causée par les maladies rénales génétiques rares... Lire la suite