«  L’AIRG-France est une grande famille auprès de qui nous trouvons tous écoute et réconfort, elle est aussi source de motivation par la solidarité qui s’exprime entre patients atteints de différentes pathologies. J’ai rejoint l’AIRG-France de manière effective en 2010 en tant que jeune retraité rentrant de l’étranger où j’ai fais une partie de ma carrière.

 

 

Et comme tous les bénévoles qui la composent, ma femme et moi, il y a quelques années déjà, avons rejoint l’association parce que nous sommes directement concernés : notre fille Mathilde âgée de 29 ans atteinte du Syndrome d’Alport.

En 2011 en tant que vice président de l’association, je me suis plus particulièrement occupé des régions, de la recherche et de l’international, là où les besoins sont importants.  Fin 2011 quand il s’est agi de reprendre le relais de Ghislaine Vignaud, la présidente, peu de candidatures au sein du conseil, non pas faute de compétence mais de disponibilité. En tant que jeune retraité venant de l’international j’avais évidement des circonstances aggravantes ! Le conseil de l’association m’a « condamné » à l’unanimité à la présidence. Et c’est avec le souci de donner à l’association en retour sous une autre forme, ce qu’elle a pu me donner que j’ai bien volontiers accepté cette mission en espérant faire avancer l’AIRG-France, comme l’ont si bien fait mes prédécesseurs.

 

Ainsi je l’espère mes talents d’Ingénieur Général des Ponts des Eaux et Forêts, mon expérience internationale sans oublier – qualité ou défaut  c’est selon – mon côté breton, têtu et creusant son sillon en silence, vont trouver un nouvel espace où s’exprimer, cette fois-ci au service de notre cause à toutes et à tous.

 

Le renforcement de notre implantation régionale et européenne sont des chantiers qui vont marquer l’association dans les années à venir. Nous serons tous mobilisés pour qu’après cela nous soyons plus nombreux et plus forts à partager notre idéal de solidarité, d’échange et d’espoir face à la maladie. »

 

Daniel Renault

  • Les actions de l'AIRG-France

Le mot de la présidente

Chers Amis, Je suis impliquée depuis longtemps dans la détresse causée par les maladies rénales génétiques rares... Lire la suite