Dans certains cas, les patients atteints par le Syndrome de Gitelman sont améliorés par la prise de magnésium. Ce dernier n’est plus remboursé par la CPAM.

 

 

 

Afin de tenter de bénéficier d’une prise en charge de cette molécule par la CPAM, deux possibilités :

 

  • La prescription d’une ou deux ampoules de magnésium injectable à 0,8% par jour et dans ce cas il y a parfois prise en charge.
  • Par ailleurs, une aide financière conditionnée aux revenus peut être attribuée sous réserve de l’accord de la CPAM. Cette demande se fait à l’aide du formulaire :

 

« DEMANDE DE PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES
ET D’AIDES FINANCIERES INDIVIDUELLES »

 

 

 

 

 

Celui-ci est à demander auprès de sa caisse de Sécurité Sociale ou sur internet.

  • Les actions de l'AIRG-France

Le mot de la présidente

Chers Amis, Je suis impliquée depuis longtemps dans la détresse causée par les maladies rénales génétiques rares... Lire la suite