L’AIRG-France soutient des projets sur les syndromes de Dent, le syndrome hémolytique et urémique atypique, la polykystose rénale autosomique dominante

————————————————————————————————————————–

Projets soutenus suite à un appel d’offre :

1. Projet du Dr Amanda Jane Patel – Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire (Valbonne) – 35 000 €

Le complexe polycystine artériel dans la polykystose rénale autosomique dominante

2. Projet du Dr Dominique ELADARI – Institut des Cordeliers (Paris) – 29 500 €

Rôle de la sous-unité Atp6v0a4 de la pompe à proton dans les anomalies hydro-electrolytiques et minérales des syndromes de Dent et des acidoses tubulaires distales.

3. Projet du Dr Véronique Frémeaux Bacchi – Hôpital G. Pompidou (Paris) – 15 000 €

Étude des CFHRs et de leurs réarrangements génétiques avec le Facteur H dans le syndrome hémolytique et urémique atypique.


Les autres projets soutenus en 2011 :

1. Projet du Pr Knebelmann – Hôpital Necker (Paris) –  30 000€
Projet sur la polykystose autosomique dominante.


2. Allocation à un jeune chercheur attribuée à  Helori GAUDE  – 17 000€

(Directeur de thèse : Dr Sophie Saunier,Inserm U983, Hôpital Necker)

Travaux sur  la Caractérisation des mécanismes cellulaires liés aux défauts de migration et d’adhésion observés dans les cellules rénales invalidées pour les gènes NPHP1 et NPHP4 responsables de la néphronophtise juvénile.


3. En collaboration avec la Fondation du Rein  et l’AFM (Association française contre les myopathies-Téléthon), deux subventions d’un montant de 130.000 € ont été remises aux lauréats (les docteurs Andreas Schedl, Université de Nice et Dil Sahali, CHU Henri-Mondor de Créteil) de l’appel d’offres de recherche « Thérapie cellulaire et thérapie génique dans les maladies rénales ».

  • Les actions de l'AIRG-France

Le mot de la présidente

Chers Amis, Je suis impliquée depuis longtemps dans la détresse causée par les maladies rénales génétiques rares... Lire la suite